Albert-Pierre Raymond

Le fondateur, inventeur du bouton-pression

1865

Acte fondateur de la Maison RAYMOND, ALLEGRE & GUTTIN

Grenoble, capitale mondiale de la ganterie.
Albert-Pierre Raymond, jeune mécanicien de 24 ans, Hippolyte-Benoît Allègre, graveur, et Alexandre Guttin, doreur, s’associent pour exploiter le premier brevet d’une agrafe pour gants.

1868

La marque de fabrique RG

Départ d'Hippolyte-Benoît Allègre. Les deux associés Raymond & Guttin déposent la marque de fabrique RG, toujours en vigueur sur les produits ARaymond™.

1872

Invention du crochet à hélice
pour chaussures lacées

Premier succès de Raymond & Guttin !

1875

L'entreprise s'installe au
113 Cours Berriat à Grenoble

Fortune faite, Albert-Pierre Raymond y fera construire en 1889 la demeure familiale, style Art Nouveau (siège du groupe A.Raymond 100 ans plus tard), puis une réplique pour son fils Achille, style Art Déco.

1879

L'entreprise devient une SCS
(Société en Commandite Simple)

Le statut juridique de co-entrepreneurs est choisi par Raymond & Guttin pour protéger et pérenniser l'entreprise. Toujours d'actualité en 2015, il témoigne de l’attachement de la famille Raymond à l’entreprenariat.

1886

Invention du bouton-pression

Les gantiers recherchent un système plus pratique que le bouton à coudre et la boutonnière, tout en conservant l'aspect d'un bouton traditionnel. Albert-Pierre Raymond invente le "nouveau bouton-fermoir à ressort" ou "bouton-pression". Succès immédiat et mondial.

1890

Naissance de la Manufacture A.Raymond

Alexandre Guttin cède ses parts à Albert-Pierre Raymond. Cette cession signe la naissance de la Manufacture A.Raymond, une entreprise désormais familiale.

C’est le début d’une lignée d'héritiers qui seront tous des entrepreneurs et dont les prénoms commencent tous par la lettre A ! 

1898

Création de la succursale allemande
à Lörrach en Pays de Bade

Pour protéger les droits intellectuels des brevets couvrant l'invention du bouton-pression, Achille Raymond est chargé de l’implantation du site en Allemagne avec un proche collaborateur, Louis Molinard, qui dirigera l’établissement allemand jusqu’en 1914. 

1900

L'entrée dans le XXème siècle
se fait dans le succès

Grand Prix de Paris à l’Exposition Universelle 1900 pour les "figurines" des boutons-pression corozo.

1903

Invention du tourniquet à ressort

Premiers pas dans l'industrie automobile avec les fermoirs pour la carosserie et sellerie et surtout l'invention du tourniquet, deuxième invention au succès mondial.

1913

Décès d'Albert-Pierre Raymond

L'homme et l'entrepreneur sont salués unanimement. L'entreprise emploie alors 400 personnes à Grenoble et 50 à Lörrach.

1914

Achille Raymond

Le capitaine d'industrie
Les guerres, les crises économiques et sociales, rien ne lui a été épargné. Pour sauvegarder l'entreprise, il diversifie la production et l'ouvre à de nouveaux marchés : l'industrie textile et l'automobile…